Published On: septembre 24th, 2020

Reprise de la demande dans le secteur canadien du camionnage avec des volumes de fret en hausse pour un troisième mois consécutif

TORONTO – Les volumes de cargaisons sur le marché ponctuel au comptant canadien de Loadlink ont augmenté une fois de plus et pour le troisième mois consécutif en août, en hausse de 2% par rapport à juillet. Sur une base annuelle, les affichages de cargaisons ont aussi été plus élevés de 2% par rapport à août 2019. Tel qu’indiqué le mois dernier, en raison de la bonne performance observée en août tel que prévu, Loadlink constate deux mois de croissance positive consécutifs sur une base annuelle pour la première fois depuis juin et juillet 2018, alors que les volumes de cargaisons atteignaient des records.

FAITS SAILLANTS D’AOÛT

Les volumes du début août ont connu un léger recul, après une forte dernière semaine de juillet. Les volumes se sont maintenus jusqu’à la dernière semaine du mois, alors que la moyenne d’affichage quotidiens a fait un bond pour entamer septembre, atteignant un sommet depuis mars – tout juste avant que l’épidémie de coronavirus frappe le Canada.

Activité transfrontalière sortante

Les affichages de cargaisons transfrontalières sortantes sur le marché ponctuel au comptant de Loadlink ont été 27% plus nombreux, le nombre de camions affichés, lui, étant en déclin de 12% par rapport à juillet. Cette augmentation du nombre de cargaisons affichées a été le principal facteur contribuant à l’amélioration par rapport à juillet. Malgré la solide croissance mensuelle, les cargaisons transfrontalières sortantes ont connu une baisse de 9% sur une base annuelle.

Activité transfrontalière entrante

Les cargaisons entrantes provenant des États-Unis ont été 10% moins importantes qu’en juillet 2020. Les affichages d’équipement sont demeurés stables. Sur une base annuelle, les volumes de cargaisons ont glissé de 7%. Le déclin de ces volumes de cargaisons pour l’Ontario, le Québec et le Canada Atlantique a été de 11%, 14% et 8% respectivement. L’Ouest canadien a fait meilleure figure alors que le volume de cargaisons entrantes n’a baissé que de 1%.

Activité intra-canadienne

La hausse de l’activité domestique sur le marché ponctuel au comptant de Loadlink n’a été que de 2% sur une base mensuelle, mais la croissance a été d’un robuste 15% par rapport à août 2019. La variation dans l’origine de ces cargaisons n’a pas été marquante au niveau provincial puisque l’Ontario a fait des gains de 5%, l’Ouest canadien a perdu 2% alors que la croissance n’était que d’un seul point de pourcentage au Québec. Toutefois en ce qui a trait à la destination de ces cargaisons, l’Ontario en a reçu 8% de plus, l’Ouest canadien 11% de moins et le Québec 11% de plus.

Corridors en hausse

Les corridors du Québec et de l’Ontario se sont démarqués en affichant les plus forts pourcentages de hausses de volumes de cargaisons. Les trois premières positions reviennent aux corridors sortant du Québec à destination du New Jersey, de la Caroline du Nord et de la Floride, en hausse moyenne de 88%. L’Ontario occupe les deux positions suivantes puisque les hausses de cargaisons quittant cette province pour la Floride et la Virginie ont été de 85% et 82% respectivement. En termes de croissance absolue par rapport à juillet, le corridor du Québec vers l’Ontario arrive encore une fois en tête de liste. Pour l’Ontario, les cinq autres corridors les plus achalandés ont été ceux à destination des États-Unis, si l’on fait exception du marché du transport local.

Loadlink Technologies compile également le nombre d’entreprises uniques affichant des cargaisons sur chaque corridor. En cette période de reprise économique, il s’agit d’un indicateur potentiel des marchés où les manufacturiers et les expéditeurs connaissent un regain d’activité; signifiant que les courtiers en transport ont accès à davantage de cargaisons issues de clients provenant d’un plus grand nombre de marchés. Le Top 5 des corridors ayant vécu les plus importantes hausse en pourcentage des affichages par des compagnies uniques ont été le Québec vers la Caroline du Nord (+60%), le Québec vers l’Illinois (+37%), l’Ontario vers le Kentucky (+32%), le Québec vers le New Jersey (+32%) et le Québec vers le Michigan (+32%).

Tableau 1 : Corridors avec les plus fortes hausses de cargaisons sur une base mensuelle

Corridors de marchés Classement Variation mensuelle du volume Variation mensuelles des affichages des compagnies
Quebec – Ontario 1 +13% -2%
Ontario – Pennsylvanie 2 +58% +6%
Ontario – Ontario 3 +8% +4%
Ontario – New York 4 +35% +5%
Ontario – Floride 5 +85% +8%
Ontario – Illinois 6 +52% +10%

*Chiffres basés sur les corridors avec au moins 500 affichages en août. Le classement se base sur l’ampleur des hausses de cargaisons sur une base mensuelle, en comparaison avec tous les corridors apparaissant sur Loadlink (avec au moins 500 affichages).

Les corridors interurbains suivants ont été le théâtre de hausses significatives des volumes de cargaisons sur une base mensuelle. Une fois de plus, les comparaisons sur une base annuelle indiquent une tendance positive puisqu’un plus grand nombre de corridors ont connu une amélioration sur une base annuelle que sur une base mensuelle. Sur les 100 corridors interurbains les plus achalandés en août, 74 ont connu des hausses sur une base mensuelle, alors que 80 vivaient des hausses sur une base annuelle.

Tableau 2 : Corridors interurbains où les améliorations sont les plus notables

Corridors interurbain Hausse sur une base mensuelle Hausse sur une base annuelle
Montreal (QC) – Calgary (AB) 110% 66%
Toronto (ON) – Calgary (AB) 114% 61%
Montreal (QC) – Vancouver (BC) 99% 59%
Montreal (QC) – Newark (NJ) 166% 113%
Winnipeg (MB) – Saskatoon (SK) 110% 88%
Toronto (ON) – Los Angeles (CA) 122% 76%

Ratios moyens de camions par cargaison

En août, la capacité s’est contractée de 8%, le ratio de camions par cargaison étant de 3,50 comparativement à 3,80 en juillet. Sur une base annuelle, le ratio de camions par cargaisons a été 10% plus faible que celui de 3,88 observé en août 2019.

À propos des indices Loadlink

Les données du Rate Index sont basées sur la moyenne des tarifs ponctuels au comptant payés aux transporteurs par les expéditeurs et courtiers en transport sur les corridors précis où les cargaisons sont transportées. Ces données indiquent également la capacité de transport en temps réel ainsi que son historique, en plus des ratios de camions par cargaison.

Les données du Freight Index procurent une vue d’ensemble de l’économie canadienne et sont une ressource de choix pour l’industrie du camionnage. Le Freight Index mesure de façon précise les tendances du marché ponctuel au comptant de transport de marchandise, puisque ses composantes proviennent d’environ 6 000 transporteurs et courtiers en transport du Canada. Ces données incluent toutes les données intra-canadiennes, transfrontalières et inter-États soumises par les clients de Loadlink.

À propos de Loadlink Technologies

Loadlink Technologies aide les compagnies de transport du Canada à optimiser les mouvements de marchandise par camion grâce à l’utilisation de sa technologie. Avec des décennies d’innovation audacieuse et par le biais de ses services modernisés de jumelage des cargaisons, l’entreprise aide ses membres à atteindre de meilleures performances d’affaires et des niveaux inédits de compétitivité, tout en offrant une expérience client inégalée.

Suivez-nous sur FacebookLinkedIn et Twitter.

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.