Published On: septembre 29th, 2020

Le marché ponctuel au comptant canadien continue d’afficher des signes de reprise avec une solide première semaine en septembre

TORONTO – Les volumes de cargaisons étaient en augmentation alors que la fin août laissait place au début du mois de septembre. Lors de la première semaine de septembre, les volumes de cargaisons étaient les plus élevés depuis le mois de mars, avant que frappe réellement la pandémie. Les préparatifs du retour à l’école pourraient expliquer cette bonne performance du début du mois. Après ce démarrage en force, les volumes ont diminué au cours de la deuxième semaine, en raison du congé de la fête du Travail, observé aussi bien au Canada qu’aux États-Unis.

Au moment d’écrire ces lignes, les volumes quotidiens moyens de cargaisons en septembre sont en hausse de 5% comparativement à l’ensemble du mois d’août. Si ce rythme de croissance peut être soutenu pendant le reste du mois, les volumes globaux de marchandise à la fin du mois pourraient dépasser ceux du mois d’août de 10% à 12%.

Marchés à surveiller – Transfrontaliers

Selon la première semaine de volumes de Loadlink pour septembre, les volumes plus élevés de cargaisons sont le résultat d’un plus grand nombre d’affichages dans une variété de marchés et de corridors plutôt que la popularité de seulement quelques corridors expliquant la croissance de l’activité de transport. Cela s’illustre lorsqu’on constate que 57% des corridors avec un nombre suffisant d’affichages (minimum de 150) ont connu des baisses de volumes au cours de la première semaine de septembre par rapport à la dernière semaine d’août, alors que les volumes totaux étaient plus élevés. Donc malgré le fait qu’un grand nombre de corridors achalandés aient connu un déclin du nombre de cargaisons à transporter, quelques corridors transfrontaliers, eux, ont été le théâtre d’une hausse substantielle du nombre d’affichages.

Le corridor du Manitoba vers l’Illinois est celui qui a enregistré les gains les plus spectaculaires, alors que les volumes y ont explosé de 610% par rapport à la dernière semaine d’août. Le corridor du Québec vers le Tennessee a également fait très bonne figure, avec une croissance de 154%. La troisième place est occupée par le corridor de l’Ontario vers la Caroline du Sud, qui a connu des gains de 122%. Enfin, le marché à destination du Massachusetts a également suscité l’intérêt puisque le volume de marchandise y entrant en provenance du Québec et de l’Ontario a grimpé de 33% et 43% respectivement.

Marchés à surveiller – Intra-Canada

Le marché de la Saskatchewan a été l’une des stars des corridors de transport intra-canadien lorsqu’on compare la première semaine de septembre à la dernière du mois d’août. Le corridor de la Saskatchewan vers le Manitoba été le plus vigoureux de tous les corridors domestiques, avec une augmentation de 89% des volumes. Parmi les autres corridors de la Saskatchewan qui ont vécu une hausse au cours de cette première semaine de septembre, on compte celui provenant du Manitoba (+20%), celui en direction de l’Ontario (+13%), en provenance de l’Ontario (+11%) et en direction de l’Alberta (+9%).

D’autres corridors domestiques se sont illustrés au cours de la même période. On pense à celui du Québec vers le Nouveau-Brunswick (+25%), de la Nouvelle-Écosse vers l’Ontario (+24%) ainsi qu’au populaire corridor du Québec vers l’Ontario (+16%). En termes de variation absolue dans les volumes, le corridor du Québec vers l’Ontario est incontestablement en tête, demeurant le plus achalandé sur le marché ponctuel au comptant de Loadlink. Par contre les cargaisons de retour de l’Ontario vers le Québec ont enregistré un recul de 13%. Les volumes de marchandise ont régressé sur d’autres grands corridors domestiques, notamment l’Alberta vers la Colombie-Britannique (-2%), le marché local ontarien (-2%) ainsi que sur le corridor menant de l’Ontario vers l’Alberta (-31%).

Ratios moyens de camions par cargaison

Au moment d’écrire ces lignes, le ratio de camions par cargaison du début septembre s’établit à 3,43, ce qui représente une baisse de 2% par rapport à août. C’est le résultat d’un pic de volumes de cargaisons affichées au cours de la première semaine du mois, alors que le marché ponctuel au comptant de Loadlink a connu le plus grand nombre d’affichages quotidiens de cargaisons depuis le début de la pandémie.

À propos de Loadlink Technologies

Loadlink Technologies aide les compagnies de transport du Canada à optimiser les mouvements de marchandise par camion grâce à l’utilisation de sa technologie. Avec des décennies d’innovation audacieuse et par le biais de ses services modernisés de jumelage des cargaisons, l’entreprise aide ses membres à atteindre de meilleures performances d’affaires et des niveaux inédits de compétitivité, tout en offrant une expérience client inégalée.

Suivez-nous sur FacebookLinkedIn et Twitter.

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.